Non !

Partageons un moment pour dire NON ! - « Je remercie Valérie pour notre échange, un matin de décembre, qui m’a inspiré ce partage » - NON est mot simple et pourtant la plus part du temps nous ne savons pas nous dire oui et donc dire non aux autres. C’est comment pour vous de dire NON ? Je vous imagine hausser et serrer les sourcils ! Quand vous dites NON comment le dites vous ? Du bout des lèvres, ou pleinement affirmé jusque dans vos pieds ?

L’impossibilité de dire NON

J’ai longtemps été prise au piège par mon envie irrépressible d’être agréable, et surtout d’être aimée. Je n’arrivais pas à dire NON car ma plus grande peur est le rejet, l’abandon. Je me suis rendue compte qu’à chaque fois que je voulais dire NON ma peur de perdre la relation l’emportait.
Arrivée à saturation de ce processus je me suis interrogée sur ce qui faisait qu’il était presque vital de plaire au point de m’oublier, et de permettre l’inacceptable.

Je me suis souvenue qu’enfant dire NON ne se faisait pas. Je devais être une gentille petite fille sage. Le NON n’avait pas sa place. Probablement que mon entourage vivait le NON comme un manque de respect et d’obéissance vis à vis de l’adulte. Pour avoir la reconnaissance de mes parents, de ma famille et mon clan je devais dire oui, être toute lisse et ne pas faire de vagues. Ainsi je recevais leur validation et donc leur amour. En tout cas telle était ma croyance.

Si j’avais su dire NON plus tôt, j’aurais évité les écueils de relations qui n’ont pas été bonnes pour moi, j’aurais pu m’extraire de situations inadéquates. J’aurais évité des engagements relationnels ou professionnels inadaptés.

Souvent trop tard, je me suis laissée prendre au piège par mon incapacité à dire NON et non seulement il me fallait aller dans ce que je ne voulais pas vraiment et en plus je culpabilisais ….le comble !!! Je n’avais plus d’espace pour moi, je me suis laissée envahir, écrasée, fatiguée…..

S’autoriser à dire NON

Puis il y a plusieurs années maintenant une nouvelle perspective m’a aidé distinctement à m’autoriser à dire NON.
J’ai appris et intégré que dire NON n’est pas un rejet ni un manque de gentillesse ou de respect. Dire NON c’est ouvrir à des relations saines, à une reconnaissance mutuelle, à du partage. C’est une étape clé dans la place que je me suis laissée pour prendre soin de moi :

Dire NON c’est le respect de moi et donc le respect de l’autre. Savoir dire NON, c’est me dire oui à moi-même. Libération absolue !

Un exercice

Je vous propose un petit exercice simple, observez-vous sans vous juger :
Que ressentez-vous quand vous osez dire NON ?

Des peurs ? La peur de blesser l’autre, de le vexer, la peur de perdre la relation et d’être abandonné ? La peur d’être jugé ? La peur de l’inconnu…

Des croyances ? Croire que vous n’avez pas le choix ? Croire qu’en disant NON vous êtes une mauvaise personne, croire que cela ne se fait pas…

De la culpabilité ? Vous sentir coupable de ne pas répondre aux attentes de l’autre, de ne pas satisfaire les désirs de l’autre…

Et encore ? ….

Je vous invite à expérimenter le NON, pour votre bien, pour prendre soin de vous. C’est à travailler dans les séances pour faire l’expérience de vous affirmer, de poser vos limites, de déculpabiliser, de sortir du toxique. C’est un cheminement….à déplier ensemble pour trouver les appuis qui vous correspondent